Pauline Gomy

Bienvenue, lecteur. Tu trouveras ici du pro, du perso, des humeurs, des nouvelles, voire autre chose…

Au nom de la mer…

C’est l’histoire d’une agence digitale, une vraie, au nom un peu imprononçable, qui tout à coup doit prendre un nom de poisson. Car quelque part, une mère internationalement maquerelle, a décidé qu’il lui manquait un petit poisson en France, et plutôt que de repartir d’un alevin, elle en achète un tout grandi, avec nageoires et ouïes. Et puis, se dit-elle, tout est bon dans le poisson, manquerait plus qu’on boude la pêche française (durable ??).

Alors, l’équipe de l’agence digitale se réveille avec un œil au beurre blanc, un nouveau nom et boit la tasse. Surtout qu’on lui prendrait son nom à elle, qu’elle avait enfin réussi à faire prononcer à presque tout le monde, pour une autre agence de la maison-mère maquerelle (heureusement le petit maquereau s’y est opposé fermement). Mais voilà, il n’est pas dit qu’on encaisse des millions sans encaisser les coups, alors l’équipe de l’agence se met au travail pour faire de ce nouveau nom son nom à elle.

En lui rendant visite de bon matin, ne voilà-t-il pas que j’y trouve une brochure toute composée de recettes de la mer et écrite d’une main de fée, agrémentée de photos de l’équipe elle-même, tout sourire, même pas écœurée par cet abus de rascasses.

Sur cette brochure, tout est donc question du nom, et des valeurs qui vont avec.

C’est un peu comme l’histoire d’une école qui a un vieux nom, CFT Gobelins, que tout le monde appelle Les Gobelins, mais qui a peur qu’on la confonde avec le métro, et décide donc qu’on devra l’appeler GOBELINS. Heureusement, tout comme un poisson n’a de philosophie, un gobelin n’impose ses valeurs à une école. On rigolerait, sinon, avec nos brochures toutes  vertes, nos dents en pointe et notre appât du gain. « Faut du chiffre ! » serait-on obligés de dire à chacun.

Quoique, un changement de nom, ça pourrait donc obliger à réaffirmer ses valeurs ?

C’est l’histoire d’un petit billet publié sur un blog par une fille qui a pris le nom de son mari pour ne plus avoir celui de son père.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 avril 2015 par dans Blog.
%d blogueurs aiment cette page :